Final-Defile

Slow Design & Fashion Days 2017

Du 8 au 10 décembre 2017 s’est déroulée la neuvième édition des Slow Design & Fashion Days, rendez-vous annuel romand du mouvement slow. Retour sur un week-end haut en couleurs, qui a ravi les nombreux visiteurs présents.

miss-earth


Miss earth Carolina Frias et deux de ses dauphines ont arpenté le podium le sourire aux lèvres!

Les portes de la salle communale de Plainpalais se sont ouvertes au public le vendredi 8 décembre en fin de journée. Au programme de cette première soirée : un grand défilé de mode éthique, réunissant une vingtaine de créateurs suisses et européens se distinguant par leur travail, effectué dans le respect de l’être humain et de la nature. Pour mettre en valeur leurs magnifiques créations, une quinzaine de mannequins talentueux se sont succédé sur le podium sous la direction experte de la scénographe Martine Rodriguez. Parmi eux se trouvaient Miss Earth Suisse romande et deux de ses dauphines, des Miss engagées pour qui porter des créations éthiques revêtait ce soir-là un caractère tout particulier.

Tenues élégantes, maillots de bain et paréos, créations upcyclées, looks streetwear et robes de soirée en parachute recyclé étaient entre autres au menu de ce moment magique, qui a allumé des étoiles dans les yeux des nombreux spectateurs présents. Chacune des près de 80 tenues présentées a défilé sur les notes envoûtantes des compositions d’Armand Amar, qui ont insufflé à la soirée une énergie particulièrement positive. En ouverture de défilé, des représentants de deux tribus indigènes sont également intervenus afin de partager avec le public leur façon d’appréhender le lien à la matière, qui doit toujours se comprendre dans une harmonie globale avec le vivant.

defile-klamott


Tenue Klamott – marque suisse

Mais cette première soirée réussie n’était que le début d’un week-end de folie ! En effet, pendant les deux jours suivants, des ateliers, stands, conférence et performances artistiques ont invité le public à repenser sa façon de percevoir les objets de son quotidien, et à s’interroger sur le sens qu’il pouvait leur donner. Pour ce faire, une quinzaine de stands permanents occupaient les différents espaces. Les visiteurs ont ainsi pu découvrir le travail des créateurs et artisans, et en ont profité pour acheter leurs derniers cadeaux de Noël !

En outre, durant les deux journées du samedi et du dimanche, de nombreuses activités pour petits et grands étaient au programme. Grâce aux ateliers participatifs, les visiteurs ont par exemple eu l’occasion de réaliser leurs propres produits ménagers, de participer à un Repair café Couture et à un troc de vêtements, ou encore d’assister à un cours de yoga Kundalini. Des ateliers permettant d’explorer des aspects plus intérieurs de sa personnalité ont également eu lieu, avec par exemple une séance de respiration alchimique avec Sébastien Fazan, ou encore un cercle de pardon avec Natacha Divine. De nombreux représentants ou passeurs des peuples indigènes (Surui d’Amazonie, Ashaninka du Pérou, Navajos et Dakota d’Amérique du Nord) étaient également présents durant tout le week-end et ont pu échanger avec les visiteurs sur la vision du monde de ces populations vivant encore totalement en harmonie avec la nature.

conference-peuples-premiers

Conférence sur l’éducation en compagnie de deux représentants de peuples indigènes

Des conférences étaient également prévues sur de nombreux sujets passionnants, des secrets des arbres aux astuces en matière de cosmétiques naturels, en passant par la façon d’appliquer l’économie symbiotique au secteur de la mode et le lien des peuples indigènes avec la matière.

Mentionnons également que l’association NiceFuture a souhaité avec cet événement soutenir d’autres projets lui tenant particulièrement à cœur. C’est le cas de la Monnaie Léman, qui, pour la troisième année consécutive, a été utilisée comme monnaie de fonctionnement durant l’ensemble de la manifestation. Ce week-end a également été l’occasion de sensibiliser le public au projet NiceForest. Les visiteurs étaient en effet invités à financer la plantation d’un arbre en Amazonie.

concert-lorenza-garcia

Des intermèdes musicaux et artistiques ont également ponctué le week-end

Au-delà des différentes activités proposées au public, retenons avant tout le sens de cet événement, qui souhaite pousser les individus à repenser leur rapport à la matière, aux objets et à la consommation. Le mouvement slow dans son ensemble vise justement à se questionner sur ces aspects et le succès de l’événement nous conforte dans l’idée que le changement est en marche!

Un grand merci aux créateurs, coiffeurs, maquilleurs, mannequins, exposants, artistes, conférenciers, partenaires, soutiens, staffs et bénévoles sans qui rien n’est possible. Enfin, merci au public d’avoir participé. À l’année prochaine pour l’édition 2018!

Retrouvez la vidéo des meilleurs moments de l’événement ci-dessous, et toutes les photos de l’événement 2017 en cliquant ci-dessous.

Défilé de mode
Stands, ateliers et conférences

Rédaction par Cécile Amoos (NiceFuture)
Photos par Denis Guyot et Alain Bruant

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Email this to someone

Mise à jour le 6 février 2018 à 11 h 13 min

Ecrire un commentaire