photo-petition-enfant-surui-arbre-deforestation-amazonie-foret

Soutenons le peuple Surui d’Amazonie dans sa lutte contre la déforestation!

La Terre Indigène Sete do Setembro, réserve naturelle du peuple Paiter Surui d’Amazonie, est actuellement victime d’une invasion massive de déforesteurs et orpailleurs. Signons tous la pétition!

carte-territoire-peuple-surui-amazonie

Image satellite de la terre indigène du Sept Septembre démontrant l’encerclement subi par les Surui.

Le peuple indigène Surui d’Amazonie subit, depuis quelques jours, une invasion massive de déforesteurs et d’orpailleurs (or et diamant) sur leur terre indigène, en toute impunité malgré son interdiction inscrite dans la Constitution brésilienne (art.231). Ceci souvent sous la menace des armes en cas de refus des Indiens de les laisser passer. Malgré des appels répétés de la part des indigènes au gouvernement pour stopper cette invasion, celui-ci ne réagit pas.

photo-collective-chez-les-surui-en-amazonie-gameb-et-cabane-basse-qualite

NiceFuture en immersion dans la tribu indigène Paiter Surui (mars-avril 2016) à Lapetanha dans la forêt amazonienne (Etat du Rondônia, Brésil)

Pour rappel, dans le cadre de son projet NiceForest de reforestation en collaboration avec l’Association Aquaverde, NiceFuture a eu la grande chance d’être invitée sur place au printemps 2016 par le peuple des Paiters Surui d’Amazonie; population indigène ayant établi son premier contact avec notre civilisation il y a seulement 45 ans. Nous avions vécu deux semaines sur leur territoire de 250’000 hectares de forêt tropicale encore préservée à plus de 95%. NiceFuture a alors pu d’une part constater les premiers résultats de la reforestation, mais également s’émerveiller d’une faune et d’une flore époustouflantes aujourd’hui mises en danger. Nous nous sommes indignés des dégâts déjà occasionnés à la forêt sur le périmètre du territoire et inquiétés de la future perte probable d’une culture, d’un savoir-faire et des connaissances botaniques et médicinales inégalables des membres de la communauté si la situation venait à dégénérer.

almir-narayamoga-surui-amazonie-paleo-festival-nyon

Almir Narayamoga Surui au Paléo Festival de Nyon en 2008 ©Magali Girardin/ Aquaverde

Aujourd’hui, le scénario du pire est en train de se réaliser. Le cri d’alarme du chef Almir Narayamoga Surui du 13 octobre 2016 adressé à tous les citoyens du monde nous est parvenu (extrait consultable ici) et nous ne pouvons rester les bras croisés. Un collectif international de soutien au peuple Surui se met en place depuis maintenant une dizaine de jours alertant médias, instances de l’ONU et dirigeants de ce monde. NiceFuture en fait partie.

Signez et partagez la pétition pour faire réagir le nouveau Gouvernement brésilien et sauver le poumon vert de notre planète, l’oxygène de nos enfants et la survie du peuple Surui. Déjà 2’900 signatures sur le site du collectif (www.appel-urgence-foret-surui.com), auxquelles s’ajoutent les 67’000 signatures sur la plateforme « Sauvons la forêt ». Le train est en marche, merci de sauter dedans pour nous rejoindre par votre signature, c’est vital pour chacun d’entre nous.

Rédaction par Nour El Mesbahi (NiceFuture)

Plus d’informations
Site web : http://www.appel-urgence-foret-surui.com
Facebook : https://www.facebook.com/AppelUrgenceSuruiAmazonie
Twitter : https://twitter.com/SuruiForest

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Email this to someone

Mise à jour le 22 novembre 2016 à 10 h 42 min

Commentaires

  1. Author
    nicefuture

    Merci Annick pour votre soutien! Nous espérons que la démarche portera ses fruits :)

  2. Annick Delapraz

    merci de stopper la déforestation de toute urgence ! la survie de la planète en dépend!

  3. Author
    NiceFuture

    Merci pour votre soutien Nathalie
    Nous espérons aussi que cette impulsion puisse avoir un effet papillon. Ensemble tout est possible.

  4. Bajramovic Nathalie

    Espèrons que cette démarche puisse réellement les soutenir!

Ecrire un commentaire